Entre les mois de janvier et de juin 2016, quand l’association My Human Kit venait de recruter Nicolas Huchet, l’enjeu essentiel était de trouver des partenaires financiers assez fous pour prendre le risque d’accompagner un projet, une vision, sans aucune garantie de succès.

Le Google Impact Challenge nous avait amené à aller à Rennes à la fin 2015 au grand salon annuel Autonomic pour trouver des relais de communication et passer une annonce au micro. C’est là, grâce à Anne-Françoise Courteille, élue au conseil départemental en charge du handicap, que nous avons pour la première fois rencontré l’assureur la GMF, partenaire du salon.

Journée d’immersion de l’équipe COVEA-GMF Solidarités dans le Humanlab.

Un partenaire que nous avons sollicité ensuite pour un soutien financier, alors même que nous n’avions pas de matériel de fabrication numérique, que l’équipe n’était pas recrutée, et que nous n’avions aucun local physique pour ouvrir le Humanlab.

Nicolas Huchet et Hugues Aubin sont allés présenter le projet aux administrateurs du fonds de solidarité de la GMF (groupe COVEA), GMF Solidarités, avec l’espoir de trouver un véritable mécène, adhérant aux valeurs de partage et de solidarité du Humanlab, et capable de nous soutenir pendant trois ans.

Cette rencontre a débouché à l’été 2016 sur un mécénat de GMF Solidarités en direction de My Human Kit, permettant de contribuer à la fois à la création des outils internet, au recrutement de l’équipe actuelle, à l’équipement et la mise en place du Humanlab.

Nous étions donc à la fois excités et un tantinet stressés pour recevoir pour la première fois l’équipe d’experts de notre mécène dans la réalité du Humanlab, un an après la signature de notre partenariat, et un jeudi d’Openlab,  c’est à dire en pleine activité et en face à face avec la diversité des personnes et des projets. Bernard Sauvignet (responsable du pôle corporel) et Jean-Christophe Riou (chef de projet et développement), qui nous avaient épaulés dés le début de notre aventure commune, ont organisé la visite avec nous.

L’incarnation de ce qui n’était qu’une vision il y a encore 14 mois correspondrait-elle aux valeurs et aux attentes de notre partenaire ? Comment serait perçu le foisonnement et l’alchimie humaine propre au lab ?

L’équipe de COVEA (GMF) et celle de My Human Kit. Laurent VEILLON,  Inspecteur corporel spécialisé- Hubert MARIE,  Inspecteur corporel – Philippe CATON,  Covéa Recherche et Développement Laurent MARIA,  Ergothérapeute – Philippe FONTAINE,  Médecin – Bernard SAUVIGNET,  Responsable Pôle Corporel et Juridique et Jean-Christophe Riou, chef de projet développement.

Durant toute une journée une équipe de 7 experts handicap du fonds de solidarité ont pu échanger, découvrir et rencontrer les volontaires et salariés qui font vivre le projet, et nous avons pu apprendre beaucoup de choses très intéressantes sur les parcours des personnes accidentées en lien avec leur assureur ainsi que sur les perspectives ouvertes par les projets pilotes de la GMF dans le registre du handicap (notamment la robotique de télé-présence).

Cette journée a non seulement ouvert des pistes nouvelles de collaboration, mais aussi resserré nos liens et permis de faire comprendre la philosophie et les outils du Humanlab.

Nous n’oublions pas que tous ceux qui nous ont soutenus entre juin 2015 et août 2016 ont pris un risque important en s’engageant dans un projet atypique, sans garantie de réussite, et sur des montants financiers suffisamment significatifs pour faire démarrer le projet.

GMF solidarité est de ceux-là : la réception très positive des avancées du projet nous conforte dans la confiance mutuelle et la certitude de l’utilité de notre collaboration.

Pour tout cela, et au nom de l’équipe : MERCI !