Le Club Ecole de parapente les Girond’ailes organisait une « han’vol party » du 10 au 13 mai sur la base ULM de Cabanac (33) à coté de Bordeaux. Lors de ces journées, la météo favorable à permis environ 50 vols par décollage au treuil. Une procédure qui consiste à tirer le parapente de manière à le faire décoller jusqu’à une hauteur d’environ 300 mètres où il est largué.

Des fauteuils roulants biplace permettent au pilote qualifié « handi care » de faire voler avec lui les personnes prêtes à découvrir le vol libre.

Cet événement a permis la mise à disposition de différentes versions de fauteuils biplace commercialisés ou fabriqués par les pilotes eux-mêmes dans le but de les faire tester ou de permettre des baptêmes.

D’autres handi-pilotes confirmés ont pu voler en autonomie et échanger sur leur pratique et les améliorations possibles à apporter sur le matériel existant, d’après leurs expériences…

Nous avons pu enfin rencontrer Matthieu, un pilote autonome expérimenté paraplégique (avec qui nous étions en contact depuis le Steam Fabrikarium de Bombay). Comme il voulait voler au dessus de la dune du Pilat, il a hacké avec son pote Pat un kayak lui permettant de glisser sur le sable. Comme on peut le voir sur la vidéo, il peut aussi l’utiliser sur terrain plat.

Ou encore, Serge, un autre pilote autonome expérimenté paraplégique, concepteur du fauteuil roulant Trace, un fauteuil roulant actif (avec suspension, roue inclinable… pour les baroudeurs tout terrain) qui a testé pour l’occasion un nouveau prototype de fauteuil……volant?;-)

Après la dose de fun en journée, nous avons échangé nos idées à la tombée de la nuit autour d’un barbecue et d’un Bordeaux, pas loin des toiles de tentes.

Les idées fusent : Conception d’un fauteuil sur mesure pour Matthieu, fauteuil biplace open source pour rendre le vol encore plus accessible, motoriser un fauteuil roulant, adapter une trottinette électrique pour enfant sur un fauteuil roulant…

J’ai pu faire mon baptême de vol en biplace à la dune du Pilat! Également, j’ai pu apprendre à faire du gonflage de voile lorsque l’on est à terre afin d’apprendre à ressentir le vent et à contrôler les manettes. C’est possible!

Nous avons découvert tout un réseau autour du sport et du handicap, notamment avec Vagdespoir qui organise un WE handiglisse en Bretagne bientôt.

Et pour continuer à s’amuser dans l’eau, RDV le jeudi 7 juin pour la journée Surf Pour Tous à St Briac (35).

Nicolas Huchet